Logopédie

La prise en charge en logopédie concerne :

  • Une population adulte souffrant d’une atteinte neurologique (AVC, TCC, tumeurs, maladies neurodégénératives et neuromusculaires, etc.) ou de la sphère ORL (cancer, opérations, etc.)
  • Les troubles du langage (aphasie), de la parole (dysarthrie), de la voix (dysphonie), de la déglutition (dysphagie), ainsi que les paralysies faciales.
  • Les troubles des apprentissages (dyslexies, dysorthographie, etc.) et les séquelles à l’âge adulte.

Programme logopédique

Evaluation

Au terme d’une anamnèse, le logopédiste réalise un bilan évaluant la communication, le langage oral et écrit, la parole, la voix et/ou la déglutition, ainsi que l’impact des troubles sur la vie quotidienne du patient.

Rééducation

Le logopédiste propose le cas échéant un programme de rééducation individualisé, qui vise à restaurer, réorganiser, et/ou compenser des déficits, afin de retrouver une qualité de vie satisfaisante.

La rééducation des troubles du langage se fait grâce à des exercices utilisant un support oral ou écrit, ainsi qu’à l’aide de logiciels informatisés (ordinateur, Ipad). Nous mettons également en place des moyens de communication alternative et augmentée.

Concernant les troubles de la parole, de la voix, de la déglutition et les paralysies faciales, nous proposons des exercices de renforcement de la motricité bucco-linguo-faciale et laryngée. Nous avons également la possibilité d’utiliser l’électrothérapie afin d’améliorer les capacités de déglutition.

Troubles de la déglutition

En raison de troubles de la déglutition et afin de faciliter le transport des aliments de la bouche vers l’œsophage, il est parfois recommandé d’adapter l'alimentation de nos patients par la mise en place de textures spécifiques pour les repas.

Repas « coupé fin »

​Les repas doivent être essentiellement composés d’aliments coupés en petits morceaux (moins d’un centimètre), pouvant être facilement écrasés avec la fourchette ou la langue, de consistance non homogène.

Consulter la brochure

Repas « mixé lisse »

Les repas doivent être composés d’aliments mixés, réduits en purée, de consistance homogène (sans aucun morceau).

Consulter la brochure

 

D’autres adaptations peuvent également s’avérer nécessaire telles que l’épaississement des liquides ou l’enrichissement des repas afin de maintenir un apport protéino-énergétique suffisant.