Neurological rehabilitation

Neurological rehabilitation is a fundamental step for a smooth return to everyday life. It helps patients to recover their principal motor and cognitive abilities and to reduce the impact of their disability on their daily lives.

Upon admission to our hospital, you will be guided through the initial phases. An assessment of your state of health and your lifestyle will be made. This is an essential feature of the personalized program. Our multidisciplinary team from the neurological rehabilitation unit will define the objectives and modules of your rehabilitation program.

Each neurological rehabilitation program is devised to include specific training, focused on high intensity and individually adapted activities of everyday life.

The expertise of our team in Clinique Valmont encompasses all neurological pathologies. Once a precise diagnosis has been made, the medical specialist works in close collaboration with a vast range of therapists: physiotherapists, occupational therapists, speech therapists, neuropsychologists, nurses, sports masters and a dietician to ensure a personalized rehabilitation program for each patient.

AVC

Un accident vasculaire cérébral, ou attaque cérébrale (AVC) survient suite à l’obstruction ou la rupture d’un vaisseau qui transporte le sang au cerveau. La réaction qui en découle est un manque d’oxygène qui peut s’avérer parfois fatal. Le nombre de personnes qui récupèrent intégralement leurs capacités physiques et mentales suite à un AVC est d’une personne sur dix. En revanche, plus de la moitié des personnes qui ont été victimes d’un AVC doivent apprendre à vivre avec des séquelles.

Ces séquelles peuvent être :

  • Une difficulté à parler ou à écrire
  • Une paralysie partielle ou complète de la moitié du corps (hémiplégie)
  • Des problèmes de mémoire

Plus la région privée d’oxygène est grande, plus les séquelles risquent d’être aigues.

Des symptômes précurseurs incluent notamment :

  • Etourdissements et perte soudaine d’équilibre
  • Perte de la force et/ou de la sensibilité d’un bras, d’une jambe, de la moitié de du visage ou de la totalité d’un côté du corps
  • Difficulté soudaine à trouver les mots ou à les exprimer (les phrases ou les mots sont incompréhensibles)
  • Perte soudaine de la vision d’un œil ou du champ visuel

Parkinson

La maladie de Parkinson est une affection neurodégénérative qui limite peu à peu certaines fonctions du nerveux central. A son début, elle affecte les neurones responsables de la production de dopamine.

La dopamine est un neurotransmetteur qui permet la conduction de « messages » entre les neurones. La carence qui en résulte est la cause de divers troubles de la motricité. Cependant, très vite dans l’évolution de la maladie, des neurones indépendants de la production de dopamine sont touchés dans d’autres régions du cerveau.

Les symptômes de la maladie sont :

  • Raideur musculaire
  • Lenteur du mouvement
  • Tremblements de repos
  • Troubles de la marche et de la posture
  • Troubles de l’équilibre
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de la mémoire
  • Troubles de l’élocution
  • Troubles de la déglutition

Sclérose en plaque

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire qui affecte le système nerveux central. Cette maladie crée une réaction auto-immune contre la gaine de myéline, qui isole et protège les fibres nerveuses. Une fonction importante de cette gaine est d’accroître la vitesse de conduction des informations.

La SEP est une maladie qui agit par poussées et provoque un handicap fonctionnel. Ce handicap fonctionnel ne se résout souvent pas totalement à la fin d’une poussée. L’aggravation du handicap est proportionnelle à l’apparition de nouvelles plaques dans le système nerveux (cerveau et moelle épinière).

Les symptômes de la SEP découlent de l’emplacement des plaques de démyélinisation ou de l’inflammation qui peut survenir sur tout le trajet des fibres du système nerveux central.

Les symptômes de la SEP peuvent être, entre autres :

  • Une atteinte des voies motrices des membres provoquant un certaine fatigabilité
  • Un déclin de la dextérité
  • Des crampes et des spasmes
  • Une baisse de l’acuité visuelle, le plus souvent monoculaire
  • Une diplopie (vision double)
  • Une baisse de la sensibilité

Rééducation par la physiothérapie et l’activité physique adaptée

Notre approche en physiothérapie est essentiellement fonctionnelle.

Basée sur la récupération et l’entretien du mouvement, la physiothérapie permet de :

  • Entretenir la fonction articulaire et musculaire
  • Favoriser un tonus correct pour permettre une meilleure fonction motrice
  • Favoriser une verticalisation précoce
  • Favoriser une mise en charge des membres inférieurs
  • Travailler l’équilibre et la coordination
  • Travailler le schéma de marche et les déplacements

Rééducation par l’activité physique adaptée

  • Acquérir une endurance à l’effort avec l’ergomètre et le vélo d’appartement
  • Travailler l’équilibre dynamique et statique, coordination des membres inférieurs et supérieurs avec le mur d’escalade
  • Développer la participation active et réactivité pendant les jeux de raquettes et de balles

Rééducation par l’ergothérapie

La prise en charge individualisée en ergothérapie permet de :

  • Regagner un maximum d’indépendance pour les activités de la vie quotidienne: toilette, habillage, cuisine, courses, gestion administrative et financière
  • Autonomiser les transferts au lit, aux WC et pour la voiture
  • Récupérer la perte ou diminution de sensibilité
  • Stimuler la motricité du membre supérieur lésé puis l’intégrer dans des activités bimanuelles
  • Retrouver une main fonctionnelle : travail de dextérité, dissociation des doigts, précision, adresse, force, écriture
  • Confectionner des orthèses de positionnement des membres supérieurs
  • Améliorer l’équilibre grâce à la Wii Balance Board
  • Evaluer et mettre en place les aides humaines et matérielles nécessaires pour un retour à domicile

Rééducation par la neuropsychologie

La neuropsychologie se concentre sur les capacités altérées en s’aidant des capacités préservées afin de rééduquer les capacités mentales pour la vie de tous les jours.

Elle travaille, entre autres, sur :

  • La récupération des capacités mnésiques
  • La flexibilité mentale
  • La planification des tâches dans la vie quotidienne
  • La vitesse de traitement de l’information
  • La résolution des symptômes d’héminégligence et d’exploration visuo-spatiale

​Pour ce faire, elle utilise différentes activités comme :

  • Des jeux (jeux de cartes, le Memory, Puissance 4, …)
  • Des logiciels informatiques (Igerip et Cogniplus)
  • Des exercices sur papier (rééducation de la mémoire de travail, attention et mémoire, …)

Rééducation par la logopédie

Pendant les séances de logopédie, l’approche est basée sur la restauration des capacités d’expression écrite et orale ou sur leurs compensations mais également sur les troubles de la déglutition.

Ces séances se font aux travers d’activités comme :

  • Des mélodies rythmiques
  • La répétition de syllabes
  • Des textes à trous
  • Des exercices d’ascension laryngée

Nos logopédistes mettent en place des carnets de communication ou des carnets de mémoire pour aider nos patients à mieux interagir avec le monde qui les entoure.

La logopédie joue également un rôle actif dans la récupération lors d’une paralysie faciale.