La maladie de Parkinson

1
2
 

Selon les estimations, la maladie de Parkinson touche environ 15'000 personnes en Suisse et 4,1 millions dans le monde. C’est une maladie neurodégénérative fréquente mais dont les causes sont très mal connues. Il n’y existe à ce stade pas de remède contre sa survenue et son évolution, mais ses manifestations peuvent en revanche être combattues avec succès. 

Les symptômes de la maladie sont : raideur musculaire, lenteur du mouvement, tremblements, trouble de la marche et de la posture, troubles de l’équilibre, trouble du sommeil et parfois, troubles de la mémoire, de l’élocution et de la déglutition.

Quelle prise en charge ?

A la Clinique Valmont, sous l’égide de l’éminent neurologue le Professeur Julien Bogousslavsky, et avec la participation quotidienne de physiothérapeutes et ergothérapeutes spécialisés, ainsi que de maîtres de sports pratiquant des activités physiques adaptées, de logopédistes et neuropsychologues, les patients parkinsoniens bénéficient de prises en charge symptomatiques adaptées individuellement à leur cas et à la sévérité de leur maladie, permettant une amélioration de le gêne fonctionnelle et de la qualité de vie quotidienne.

Parmi les traitements non médicamenteux, on peut relever :

  • Maintien d’une activité physique régulière avec amélioration de la rigidité et du mouvement, techniques d’assouplissement, physiothérapie motrice, logopédie/orthophonie, physiothérapie/kinésithérapie respiratoire, travail de la marche, posture, équilibre…

Quant aux traitements médicamenteux, ils incluent :

  • L-dopa, agonistes dopaminergiques, ICOMT, IMAO-B, anticholinergiques et amantadine, notamment.

L’expérience prouve qu’un séjour stationnaire de deux à trois semaines peut nettement améliorer la mobilité et la qualité de vie du patient parkinsonien. La Clinique Valmont propose également des prises en charge ambulatoires selon le même principe.


  
CONTACT / SITUATION
Genolier Swiss Medical Network
© GSMN 2012